2. Un processus de consultation rigoureux

Pour favoriser l’adhésion à ce guide de pratique, le conseil général (CG) a adopté une démarche à laquelle tous les groupes ont été invités à participer. Un comité de travail relevant du comité exécutif (CE), composé de personnes représentant les différents groupes concernés, s’est vu confier le mandat de bien documenter la situation, de l’analyser et de proposer des solutions aux problèmes soulevés.

Tout au long du processus, l’objectif était de s’assurer que les rôles et les responsabilités des membres des exécutifs locaux, des personnes représentantes nationales et conseillères syndicales soient clairement définis de manière à répondre efficacement aux attentes, à éviter les dédoublements, à optimiser le service aux membres et à favoriser un climat de travail serein. Le travail d’équipe et une communication efficace entre les différents intervenant·e·s sont apparus d’une importance incontournable.